Vente en ligne de pellets de bois pour poêle

Pellets de bois

Depuis quelques années, il est impossible d’évoquer les différentes manières de se chauffer au bois sans parler des pellets. Il faut dire que ce combustible moderne présente de sérieux atouts à en croire les fournisseurs. D’après eux, il serait à la fois performant, économe et facile à manipuler. Qu’en est-il réellement ? Ce produit est-il à la hauteur de sa flatteuse réputation ? Comment faire pour réussir l’achat de vos premiers pellets ? Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour répondre à ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessous.

Que sont les pellets ?

Le terme “pellet” est issu de la langue anglaise et peut se traduire par boulette ou balle. Dans la très grande majorité des cas, il est commercialisé sous la forme d’un petit bâtonnet compacté (en moyenne 6 millimètres de diamètre et entre 10 et 30 millimètres de long). Celui-ci est issu d’un processus de fabrication bien particulier qui permet de récupérer les résidus de coupe issus des scieries pour les reconvertir en bois de chauffage. Vous aurez donc compris qu’en optant pour ce type de produit, vous permettez de valoriser ces déchets tout en aidant la filière bois. Sans votre geste, ces derniers seraient tout simplement partis à la poubelle et d’autres arbres auraient dû être coupés pour vous fournir par la suite. Totalement absurde n’est-ce pas ? Acheter des pellets pas cher est donc un acte avant écologique !

Les pellets sont prévus pour être utilisés dans des appareils de chauffage conçus spécifiquement à cet effet. N’espérez donc pas pouvoir vous en servir avec votre vieille chaudière à bois datant de plusieurs dizaines d’années ! Ils présentent également l’avantage de ne pas produire trop de dioxyde de carbone durant la phase de combustion. Ils sont également entièrement naturels et totalement dépourvus de dérivés ou d’additifs chimiques. En ce qui concerne les performances de chauffage, il vous en revanche bien avouer qu’il existe de profonds écarts entre deux marques de pellets. En effet, toutes ne proposent pas des produits de qualité premium. Au cours des prochains paragraphes de ce texte, vous accéderez à des astuces afin de trouver rapidement les pellets les plus efficaces et à des prix défiant toute concurrence.

Pour effectuer vos achats et obtenir encore plus de renseignements concernant ce sujet passionnant, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.bois-brazeco.com ! Vous y trouverez même d’autres produits de chauffage à l’image par exemple des bûches compressées. Avouez qu’il serait dommage de ne pas profiter de leur grande expérience et de leurs précieux conseils pour réussir votre prochain achat !

Quelle est la différence entre les pellets et les granulés ?

Voici une question qui est souvent posée par les clients : quelles sont les différences entre les pellets et les granules pour poêle ? La réponse est extrêmement simple : pas la moindre différence ! En réalité, ces deux termes désignent la même chose. Vous pourrez alors trouver l’une ou l’autre des appellations en fonction de votre localisation ou de la préférence du vendeur.

Fort de ce principe, ne tombez pas dans le piège tendu par certaines sociétés peu scrupuleuses. Certaines prétendent en effet que le pellet serait la version améliorée du granulé. Ils s’appuient sur cette idée fausse et sur un manque d’information évident de la part de l’acheteur pour augmenter largement le prix de vente et doper ses bénéfices tout en abusant de son client. Soyez des consommateurs éclairés et prenez toutes les informations nécessaires avant d’effectuer vos achats de sac de granulés ! Ne faites pas confiance aveuglément à un seul revendeur. N’hésitez pas au contraire à en rencontrer plusieurs pour affiner ensuite votre sélection.

Privilégiez les certifications

Afin de simplifier le marché et offrir une information de qualité à leurs clients, les revendeurs de pellets ont défini des labels sur leurs produits. Il vous suffit de vous pencher sur l’étiquette pour constater la présence de logo tels que NF, DIN Plus et EN Plus. Il s’agit plus précisément de certifications françaises et européennes permettant d’en savoir un peu plus sur les conditions de fabrication et donc sur la qualité finale du produit.

La norme NF biocombustibles a été établie en collaboration avec l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Elle permet de s’assurer de l’absence de traitement chimique et présente les principaux indicateurs de qualité du produit (taux d’humidité, origine du bois etc). La certification EN Plus repose sur un fonctionnement similaire ou presque. Il faut en revanche préciser que cette dernière a une portée européenne et pas uniquement nationale.

Enfin, il faut évoquer le label DIN Plus. Il s’agit probablement du plus strict des trois pour les fournisseurs. Par conséquent, il sera d’une grande utilité du point de vue du consommateur. DIN Plus est né en Allemagne et se montre d’une rare précision. Grâce à lui, vous pourrez ainsi connaître le nom de la forêt et même le numéro de registre du producteur du bois !

Les principaux critères de sélection

Pour réussir votre achat, ne vous arrêtez pas à la seule présence ou non d’une certification. N’hésitez pas non plus à analyser d’autres paramètres. C’est notamment le cas de la dimension des pellets. Trop petits, ils se montrent peu performants et trop grands ils peuvent venir bloquer votre système de chauffage. N’oubliez pas en effet que ces éléments doivent circuler le plus efficacement possible entre le silo de stockage et la chambre de combustion.

Dans un second temps, penchez-vous sur les informations de qualité des pellets. Il s’agit par exemple du taux d’humidité, qui doit être compris entre 8 et 10 % pour garantir une combustion optimale et réduire l’encrassement de vos appareils de chauffe. En dehors de ces valeurs, il est recommandé de pas acheter le produit. Vérifiez également le taux de fines. Ce sont de tout petits fragments de bois (taille inférieure à deux millimètres) issus du processus de fabrication du pellet et de son transport. Les taux doivent être les plus faibles possibles. Un produit de qualité doit contenir moins de 1 % de fines. Surveillez également le pouvoir calorifique du produit. Celui-ci doit être le plus fort possible. Privilégiez ainsi les pellets donc le pouvoir calorifique excède 5 kWh/kg. Enfin, ne négligez surtout pas la durabilité mécanique du granulé, c’est-à-dire l’aptitude d’un produit à ne pas se briser sous l’effet d’une contrainte extérieure comme un choc. Les spécialistes recommandent une durabilité supérieure à 95 %.

Attention au conditionnement !

Le conditionnement du produit est parfois négligé par l’acheteur ! Pourtant, aujourd’hui, ce dernier a le choix entre des granulés en sac ou en vrac. Montrez-vous vigilant car votre décision va directement influencer le montant de la facture ! En effet, le conditionnement en vrac permet au revendeur de faire des économies qu’il pourra ensuite répercuter à son client. Pour avoir une idée précise des écarts de prix potentiels entre un produit identique mais conditionné sous des formes différentes, il vous suffit de comparer les prix de vente ou kilo ou à la tonne.

Pourtant, le conditionnement des pellets en sac présente lui aussi des intérêts. Ils sont tout d’abord bien plus simples à manipuler. Si vous en avez une grande quantité, il vous suffit de les stocker sur une palette dans un endroit à l’abri de l’humidité. Ils permettent également de réduire le risque d’arnaque potentielle grâce à la présence des labels et des certifications. En effet, rien n’empêche un revendeur malveillant de mélanger différentes qualités et de vous vendre le tout en vrac à des prix exorbitants en comparaison avec la qualité réelle de la marchandise.

Comment raccorder les tuyaux d’un poêle ?
Systèmes de chauffage : opter pour un poêle à pétrole