Du vrai chauffage ou gadget : les cheminées à l’éthanol ?

Énergie renouvelable par excellence, l’éthanol est un combustible également utilisé sur les cheminées. On en retrouve facilement dans les habitations où décor rime avec passion. En effet, ce gadget permet de jouer sur une décoration contemporaine où la convivialité est au rendez-vous. Bûches, galets, flammes… des éléments décoratifs qui rappellent exactement l’aspect des cheminées traditionnelles. Mais au-delà de cet esthétisme et de ce plaisir visuel, la cheminée à l’éthanol peut-elle être considérée comme appareil de chauffage ?

Les cheminées à l’éthanol : en comprendre le principe

Pour comprendre comment fonctionnent les cheminées à l’éthanol également appelées cheminées au bioéthanol, il va falloir en comprendre le principe. Combustible qui est aussi une énergie renouvelable, l’éthanol est fourni sous forme d’alcool pur. Il suffit de le déposer dans le réservoir de la cheminée et de mettre en marche le dispositif grâce à un allumeur ou à un briquet. Ainsi, la cheminée à l’éthanol est actionnée manuellement, et sa flamme s’élance alors comme un vrai feu de cheminée entouré de bûches et de galets. Généralement, son autonomie s’estime à 3 heures, pour une puissance de 1 à 5W.

Quels sont les avantages des cheminées à l’éthanol ?

Le premier avantage d’une cheminée au bioéthanol est son côté très esthétique et décoratif. Les mordus de décorations modernes et innovantes peuvent donc se réjouir puisque les modèles sont diversifiés et dans l’air du temps. Outre cet esthétisme, on apprécie également sa mobilité. Effectivement, la cheminée à l’éthanol peut se déplacer selon vos envies pour être posée sur n’importe quel support stable. A cela s’ajoutent d’autres avantages et non des moindres, comme : sa facilité d’entretien son énergie renouvelable sa commodité et son aisance en matière d’installation.

Les cheminées à l’éthanol sont-elles de véritables moyens de chauffage ?

Les cheminées au bioéthanol proposent de nombreux atouts dont on ne peut se passer, notamment un maximum de confort. Est-ce pour autant un véritable moyen de chauffage, ou ses mérites s’arrêtent-ils uniquement à son esthétisme et à son charme ? Au vu de sa faible autonomie et de la durée maximale d’utilisation qui se limite entre 6 à 24 heures, une cheminée à l’éthanol ne fournirait pas suffisamment de chaleur pour rester au chaud en hiver. Alors que certains l’utilisent comme chauffage d’appoint, d’autres n’en trouvent pas l’intérêt et s’en servent uniquement comme gadget décoratif, un avantage incontestable. Néanmoins, rien ne vaut sa mobilité qui permet de transporter la chaleur d’une flamme dans n’importe quelle pièce même pour un quelques heures seulement.

La cheminée électrique est-elle plus écologique ?
Cheminées anciennes au charme unique : les combustibles et l’entretien !